28/02/2017

Arff, j'ai vraiment un problème avec les priorités à droite quand je suis au volant ...

Ouais m'sieur, ouais, pardon ! Mais tu sais, tu peux te coller à deux centimètres du cul de ma voiture, balancer tes pleins phares dans mes rétros pour m'aveugler et me faire une queue de poisson qui m'envoie dans le fossé (vraiment, vraiment je vous assure !) en quoi ça change le fait que, oui, effectivement je t'ai grillé la priorité ? Et toi, tu réponds à une situation déjà dangereuse, que je regrette beaucoup, et qui était totalement involontaire (si, cette satané connerie de priorité à droite, à cet endroit-là, je n'ai jamais réussi à la retenir ! Je l'oublie tout le temps !) par une autre situation dangereuse qui est, elle, totalement volontaire et calculée.

Donc euh ... j'adore la race humaine !! C'est fou ce qu'on peut s'amuser ! J'ai fini dans le fossé, j'ai frôlé le tonneau, parce que m'sieur était froissé de ne pas être passé en premier ! Ah, oui. Oui, j'avoue, sans ça, on s'ennuierait.

Et si ce m'sieur me retrouve, si on se recroise, j'espère qu'il n'essaiera pas de se venger encore. Genre en me kidnappant ...


Editeur : Pocket
Parution : 2013
Pages : 383

Résumé :
Ce dimanche-là, Annie, agent immobilier de 32 ans, avait prévu de vendre une maison grâce à une journée portes ouvertes. Mais son dernier client, un homme qui prétend s'appeler David, la fait monter de force dans sa camionnette. Annie vient d'être enlevée. Son ravisseur l'emmène au cœur de la forêt et l'emprisonne dans une cabane. Son calvaire va commencer...





Quand j'ai lu ce thriller en juin dernier, je ne pensais vraiment pas en faire une chronique.

J'aime les polars dans ce genre-là, où ça bouge, où ça explose dans tous les sens et dans lesquels, finalement, le suspens ne prend que peu de part. C'est sans doute dû au fait que, ayant énormément lu de polars durant mon adolescence, ils sont rares ceux qui, aujourd'hui, parviennent à résister à mon esprit d'analyse extraordinaire (hum ...). Oui, je résous l'énigme avant la fin les trois quarts du temps, oui, c'est bien ça que ça veut dire.

Dans ce thriller dont il est question aujourd'hui, il n'y a pas d'action. Il n'y a qu'une petite énigme qui n'en est en réalité pas une, et que j'ai résolu avant la fin, là aussi, et c'est sans doute pour ça que je ne voulais pas le chroniquer au début. L'ennui c'est que là près de 8 mois se sont écoulés depuis que je l'ai lu, et je n'arrête pas d'y repenser.

Psychologiquement, ce texte est hyper puissant ! Il fait mal, très mal. On est parfois à la limite du voyeurisme malsain, et pourtant on continue de lire. Parfois, j'avais l'impression d'être pire que cet homme qui kidnappe et séquestre Annie, j'avais l'impression de ne pas avoir le droit d'être là, de n'être pas autorisée à savoir ce que la jeune femme endure entre les mains de cet homme.

Une jeune femme qui, au début, m'est apparu comme une mademoiselle tout le monde, qui a une relation difficile avec sa mère, un boulot qu'elle continue de faire par obligation, une vie sentimentale pratiquement inexistante ... enfin, pas beaucoup de caractère la pauvre quoi. Et ensuite, ce qu'elle vit est tellement terrible, que je ne pouvais pas ne pas avoir le cœur serré pour elle. Et malgré ce que l'autre lui fait subir, elle ne cesse jamais d'espérer, elle se découvre une force de caractère insoupçonnée et je l'aimais bien plus à la fin du livre qu'au début.

Franchement, je ne sais pas quoi dire de plus.
Lisez-le.
C'est un livre qui remue profondément et pendant longtemps. C'est un livre qui fait mal, qui fait peur, qui fait frissonner d'horreur mais qui, pourtant, nous rend peut-être meilleur. En tout cas, c'est comme ça que je l'ai ressenti : j'avais envie de donner à Annie toute ma force et mon courage, j'avais envie de l'aider à se sortir de là. J'avais envie d'être moins égoïste et d'écouter sa souffrance pour la partager avec elle malgré la douleur que ça provoquait.

Le genre d'empathie qu'on ne ressent pratiquement plus aujourd'hui, tant on est rempli de fierté, d'agressivité orgueilleuse et d'esprit de vengeance puérile (voilà, maintenant vous pigez le lien avec mon intro débile)

D'autres avis sur



Je reconnais humblement ne pas m'être beaucoup occupée du blog ce mois-ci ! Mais j'ai une excuse. Vous vous en foutez certainement royalement, mais tant pis, vous le dis quand même : j'étais censée finir mon bouquin en janvier, nous sommes bientôt en mars. Donc si je ne veux pas que cette gentille deadline supplémentaire arrive à son terme sans avoir pu terminer, vais devoir accélérer grandement l'allure et me retirer les doigts du cul. Je suis presque arrivée au bout de la rédaction avant de pouvoir enfin fignoler la relecture, et laisser partir mon bébé en correction (m'appartiendra déjà presque plus à ce moment-là ...) donc euh ... voilà.

Sincèrement, je ne sais pas moi-même comment j'arrive encore à trouver le temps de lire. Putain, j'ai des supers pouvoirs !

Tirage Bookjar !!!
Comme chaque fin de mois, pour une lecture du mois prochain, je tire un papier dans mon bocal à anchois ! (dédicace à tous les Perceval du monde)
Et voici ce que je vais lire en mars :

 
*applaudissements*

Agloudou :
Un autre polar qui fout bien les chocottes, cottes-cottes
Dans la tête de Darcy (perso, je préfèrerai être dans son lit, mais on n'a pas toujours ce qu'on veut dans la vie)
Une lettre perdue, 10 de retrouvées !

9 commentaires:

  1. Tu sais, concernant le bouquin: un vieil adage est souvent vérifié: ce qui ne nous tue pas nous rends plus fort.
    Courage pour le tien, de bouquin, tu tiens le bon bout. Lâche rien. :)
    *Flanque un coup de museau spécial coup de boule et file*
    Pour te paraphraser: des bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. xD
      Je préfère faire DES bisous plutôt qu'un :D C'est plus sympa ;)
      Cet adage va parfaitement à ce livre !! Bien trouvé :D
      *se frotte le front*
      Merci mon dragonneauchat :3
      Et tu sais, à plancher comme ça sur mon bouquin, je ne vois pas les jours passer O.O Je suis désolée :(

      Supprimer
  2. j'ai adoré la Mare au diable, Sequestrée aussi, c'était une lecture très prenante ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour cet avis sur George Sand !!!!! :D
      C'est un livre que j'ai dans ma PAL depuis genre ... euh ... des mois, et je suis tellement contente de l'avoir tiré pour ce mois !
      :3

      Supprimer
  3. Aaaah te revoilà !
    J'avoue que j'attendais un nouvel article avec impatience ! Je me doutais que tu étais en pleine écriture alors j'ai pris mon mal en patience ! :D

    Ta chronique est super, le livre donne carrément envie mais ce n'est pas pour moi xD Je me connais, si je lis ça, je ne sors plus de chez moi (je ne peux pas regarder des séries genre Esprits Criminels à cause de ça ! xD)

    Oh La Mare au Diable ! :) Moi je dirai bof... c'était pas mal mais je m'attendais à mieux.
    Perso j'ai préféré son roman Pauline ! L'histoire d'une campagnarde qui revoit son amie d'enfance Laurence, devenue actrice à Paris.
    Laurence se fait courtiser par un homme dont elle refuse les avances, et il se met à draguer Pauline pour rendre l'autre jalouse. Donc t'imagines bien que Laurence prévient Pauline des manigances de ce mec et Pauline lui balance qu'elle est juste jalouse ! ><
    Je crois même que ça se lit encore plus vite que la Mare au Diable ! :D

    Aahh ça fait du bien de te relire ! :D

    Bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui :P Je suis rendu ! Me revoilou !!
      Gnéhéhé
      Ce foutu roman est en train de sucer mon énergie vitale et ma santé mentale avec O.O

      Merci :) J'aime beaucoup Esprits Criminels ! Je n'ai pas suivi la série de A à Z, mais quand y'a un épisode le soir à la télé, j'dis pas non :D

      Je ne savais pas que George Sand avait écrit un livre qui s'appelait Pauline :O Je savais pour Alexandre Dumas par contre :P Allez hop, tu m'as conquise, je le note ce Pauline ;) Dans ma Wish !
      Je suis quand même contente d'avoir tiré la Mare au Diable :P

      Merci, c'est toujours un plaisir de recevoir un petit mot de ta part :3

      Bisous à toi !!

      Supprimer
  4. Les gens sont débiles et dangereux. Et il y a aussi le cas inverse : le gars qui sait que c'est une priorité à droite, qui te voit arriver, qui accélère, et qui pile comme un malade à la dernière minute en râlant parce qu'il a quand même dû te laisser passer !
    Pour parler de ce livre, c'est vraiment le genre d'histoires qui ne me tente pas du tout ! J'aime les thrillers, mais pas de ce type. J'essaierai peut-être un jour quand même ! :D
    Je te souhaite bon courage pour ta deadline, je t'envoie toutes mes bonnes ondes !!
    Gros bisous, et bonnes lectures !! (c'est toi qui es surhumaine en fin de compte xD)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là pour le coup c'est moi qui ais commencé par être débile et dangereuse :P Ensuite, il a pris la relève xD
      Ca ne m'étonne pas, à mon avis ce livre n'est pas pour toi :O C'est plus un terrible huis-clos psychologique qu'un véritable thriller je dirai.
      Bonnes ondes réceptionnées !! Merci pour ce cadeau :3
      Sans déconner, on est des super-héroïnes toutes les deux !!! Viens, on s'envole pour sauver la veuve et l'orphelin de part le monde !!! Mais pas aujourd'hui, j'ai du boulot en retard :P

      Supprimer
  5. Mais tu n'as pas fait exprès, et c'était intentionnel de son côté comme tu le dis, donc, c'est plutôt lui qui a tort en fin de compte ! J'espère que tu vas bien en tout cas ! ça arrive de rater une priorité, on est humain :)
    D'accord, merci d'avoir confirmé ce que je pensais !!
    De rien, c'était avec plaisir !! :*
    Mais oui, tu as raison, allons-y !! Nous serions parfaites en super-héroïnes !!! Mais pas aujourd'hui, je suis malade xD

    RépondreSupprimer