31/12/2016

Et dire que c'était il y a 171 ans ... et de nouveaux vestiges de cette tragédie humaine sont encore découverts aujourd'hui.

Je vais faire comme si ça ne faisait pas 10 jours que je foutais rien ...

Hey hey hey !!
Joyeux Noël à tous ! J'espère que vous vous êtes bien gavés de foie gras, et que vous avez pris 30 kilos en plus d'être malades.
Héhéhéhéhéhéhé
Courage les people, 2016 est bientôt terminée, plus que quelques heures à tenir ... z'allez voir qu'on va encore perdre une dizaine de célébrités avant que retentisse le dernier coup de minuit !

J'ai bien envie de dire : vas te faire foutre 2016, mais j'ai peur qu'elle le prenne mal et qu'elle fasse de moi sa prochaine victime, alors je vais me taire.

Euh ... bref.

Editeur : Pocket
Parution : 2010
Pages : 1043

Résumé :
Le 19 mai 1845, le HMS Terror et le HMS Erebus quittent l'Angleterre sous les vivats de la foule. Avec ces navires, le vénérable sir John Franklin entend enfin percer le mythique passage du Nord Ouest. Mais à l'enthousiasme succèdent bientôt la désillusion, puis le drame ...
Mal préparée, équipée et dirigée, l'expédition se retrouve prisonnière des glaces et de la nuit polaire. La mort frappe. La maladie se répand. La faim, la mutinerie et la folie couvent. Et rôde une mystérieuse et terrifiante créature, incarnation des peurs ancestrales de l'homme face aux éléments.
Le 19 mai 1845, cent vingt-neuf hommes partaient pour un voyage au bout de l'enfer blanc. Combien en reviendront vivants ?


Je ne sais pas si vous connaissez Dan Simmons, ou avez déjà lu un ou plusieurs livres de lui, mais si ce n'est pas le cas, laissez-moi simplement vous dire, avec tout mon respect, qu'il s'agit là d'un auteur qui n'en a strictement rien à carrer si ses lecteurs font des syncopes, des dépressions ou deviennent tout bonnement dingues.
Ouaip.
Y s'en fout, cet enfoiré.

*interlude*

Voici ce que j'ai retenu de cette lecture : la vie humaine est solitaire, misérable, dangereuse, animale et brève.

Wahou youpi tralala !

L'auteur ne perd pas de temps et nous met tout de suite dans le vif du sujet de ce livre-hommage, car l'intrigue commence non pas au moment du départ de l'expédition, donc en mai 1845, mais en octobre 1847. Ca fait donc plus de 2 ans que les bateaux ont quitté l'Angleterre (gnéhé ! Je sais compter), et presque 1 an et demi qu'ils sont piégés dans les glaces.
Donc, dès la première page, nous sommes avec des hommes qui vivent dans la nuit arctique depuis des mois, dans le froid depuis bien plus longtemps, qui doivent déjà respecter des restrictions alimentaires terribles, et qui commencent à tomber malade les uns après les autres.
Folie, pneumonie, scorbut, bla bla bla ...
Mais surtout, ils sont effrayés. Effrayés par la nuit qui les entoure, l'immobilité qui les tient, la glace qui les piège, et un gros ours diablement intelligent qui les tue les uns après les autres.

Abaoui ! Simmons ne serait pas Simmons s'il n'y avait pas une grosse bébête poilue amatrice de chair humaine !! (ceux d'entre toi qui ont lu "Drood" comprendront ...)

Donc en fait ... oui, vous avez deviné, durant plus de 1000 pages nous sommes avec des hommes coincés dans un bateau, qui se laissent petit à petit submerger par la terreur ( hey, hey, t'as vu ? Un clin d'œil au titre ! Trop forte moi), le désespoir et la colère. Bon, en vrai pas tout à fait, parce qu'à un moment donné les réserves de charbon vont s'épuiser et ils vont quitter les navires pour tenter leur chance à pied vers le sud plutôt que de rester à crever de froid à bord. Mais je crois que c'est ce qui fait tout le putain de "charme" de ce foutu livre !! C'est terriblement angoissant, une sorte de huis clos froid et noire qui m'a fait trembler littéralement. Vraiment. J'ai réellement ressenti, à certains moments, un frisson glacé me remonter le long du dos, et je claquais des dents. Sans parler des descriptions hallucinantes de la banquise, du Grand Nord, de l'enfer blanc, faites de mots terribles mais poétiques.

Gra.

Là où c'était un peu dérangeant au début, c'est qu'il y a beaucoup de personnages (129 c'est pas mal !) il était donc difficile de se rappeler de tous, mais l'auteur tente quand même de nous aider en nous communiquant chaque fois des indices sur eux, comme leur rôle à bord, leur physique ou leur caractère, et il s'attarde même quelques fois à nous raconter quelques morceaux de leur passé avant qu'ils se retrouvent coincés là. J'ai donc fini par m'attacher à quelques-uns d'entre eux, 4 pour être précise (avec un coup de cœur pour le pilote des glaces Thomas Blanky) et laissez-moi vous dire que je n'aurai pas dû.

Oh non, j'aurai pas dû.

Bon, je ne vais pas vous dire pour quoi, sinon ce serait trop vous dévoiler l'intrigue, mais laissez-moi simplement vous dire que j'ai été tenté une fois, rien qu'une petite fois, de hurler de rage et de balancer ce bouquin à travers la pièce (bon, je ne l'ai pas fait parce que sinon mon chien se serait jeté dessus pour le bouffer tellement il est con, et ça m'aurait bien fait chier !) et maintenant regardez encore un peu le titre de cet article ...
J'ai bien utilisé le terme de tragédie humaine.

Allez, je bifurque sur le plus important, comme ça, sans transition, rien à foutre : oui, c'est une histoire vraie. Je le savais avant de commencer ma lecture parce que j'ai un minimum de culture G quand même (rien à voir avec le point G hein ...) mais je ne connaissais pas tous les détails, et j'ai réussi à me retenir de faire des recherches tant que ma lecture n'était pas finie. Et aux vues de ce que j'ai découvert après avoir lu "Terreur", je dois reconnaître que l'auteur s'est donné énormément de mal pour se documenter ! Le travail de recherches qu'il a fait a dû être sacrément long, audacieux et difficile, parce que rien ne manque, c'est tout bonnement prodigieux ! Et en sachant ça, j'ai réalisé que ce livre n'était pas seulement un livre historique, mais aussi un formidable hommage fait à ces hommes qui ont finalement tous été oubliés par l'Histoire, alors qu'ils étaient quand mêmes les premiers, à cette époque, à s'aventurer aussi loin dans l'Arctique, simplement pour donner à l'Angleterre la primauté sur ce fameux passage du Nord Ouest et faire d'elle la maîtresse incontestée des voies navigables et commerciales avec l'Amérique.

Aujourd'hui encore, des campagnes de recherches sont lancées dans le détroit de Lancaster depuis le Canada, car les avancées technologiques permettent enfin de sonder et briser la glace, et j'ai été stupéfaite d'apprendre que le premier des 2 navires (on ne nous dit pas lequel) a été retrouvé en 2014 ! 169 ans après ! Et que l'épave du second a été localisé cette année ! Sans oublier que les premières vraies analyses et études n'ont pas été réalisées avant les années 1980 ... mais je ne dis rien de plus là aussi, parce que ce qu'ils ont découvert est assez terrible. Et Dan Simmons l'exploite très bien !

Bon, pourquoi ne pas en faire un coup de cœur ?

Parce que, premièrement, c'est trop déprimant. Vraiment. J'ai été incapable de lire ce livre d'une traite, je fus plusieurs fois forcées de faire des pauses en lisant d'autres livres, sinon j'aurai pété un plomb.
Et deuxièmement, j'ai trouvé la fin ... un peu décevante. Et ça me surprend. Je m'attendais à quelque chose de spectaculaire, dans le sens où tout le texte l'avait été, mais j'ai l'impression que l'auteur a choisi un chemin plus "facile", du coup toute la tension, toute la peur et tous les frissons disparaissent d'un coup. Tout retombe comme un mauvais soufflé, et c'est un peu dommage.

Bref. Vous voulez un conseil si, malgré cette chronique, la lecture de ce livre vous tente ? Attendez l'été.
Attendez qu'il fasse chaud, qu'il y ait un beau soleil, histoire de pouvoir sortir vous en gorger en cas de besoin.
Et surtout, ne vous attachez à aucun des personnages.
Ne vous attachez à personne.
Ne vous attachez pas.
Ne vous attachez pas ...

Ok, voilà, maintenant je chiale ! Vous êtes contents ?!!!

D'autres avis sur
http://www.livraddict.com/biblio/livre/terreur.html


J'ai lu ce livre pour le Cold Winter Challenge, qui se poursuit jusqu'au 31 janvier, j'en arrive donc à un total de 3 livres lus sur 7 ... ça va, je m'en sors plutôt bien. Si j'arrive à lire un livre par semaine à partir de maintenant, je devrais réussir ce Challenge logiquement.

Je voudrais en profiter pour remercier ma MarjoBarjo, qui m'a proposé une lecture commune sur ce livre, puisqu'elle participe au CWC elle aussi, et ce fut ma foi une excellente idée ! Si j'avais été vraiment seule à lire ça ... je ne sais pas ce qu'il se serait passé. Heureusement qu'elle était là pour en parler avec moi. On ne se rassurait pas mutuellement, impossible de se rassurer sur ce texte, y'a pas assez de matière positive pour ça, mais c'était rassurant de ne pas être totalement seule avec "Terreur".
Donc euh ... encore un conseil : lisez ça à plusieurs !

Elle a fait un très bel article sur sa lecture ==> ici, et vas-y faire un tour dessus, il est top !

Voilà !

J'en profite pour vous souhaiter une bonne année ! Et pour vous dire, tant que j'y suis, de ne pas trop faire les cons.

Parce que voilà ce qui arrive, sinon : patatra ...

Allez, haut les cœurs !!
Analyse à la loupe ou presque de "Raison et sentiments"
Première chronique du CWC !
Deuxième vitrine !! Et ça fait déjà presque deux mois putain ...

RIP Claude Gensac ...

8 commentaires:

  1. Bon et bien tu m'as donné envie de le lire ! :D
    En plus s'il rentre directement dans le vif du sujet, ça me tente encore plus !
    De toute façon, dès que je l'ai découvert j'ai eu envie de le lire et ton article me porte le coup fatal ! :P Dans ma wish !!

    Pour les célébrités qui décèdent, elles attendent même pas janvier quoi ! xD On a déjà perdu la princesse Léia (ouiiiiiiiinn!!) et sa mère Debbie Reynolds, ce serait cool que ça s'arrête là parce que 2016 fut une sacrée hécatombe !! ><

    J'ai vu dans ton article que tu as un chien, comment il s'appelle ? C'est quelle race ? :D (moi aussi j'ai un toutou dont je suis folle ! <3)

    Ah et au passage, Joyeux Noël en retard et bonne année en avance ! :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tant mieux !!
      Ca me fait plaisir :D oui, tu verras, Simmons nous plonge immédiatement dans l'enfer blanc et le désespoir noir (oooooooh !) d'ailleurs ça m'a un peu surprise quand je l'ai commencé, et puis finalement j'ai trouvé ça intelligent de sa part, comme ça il n'y a rien "d'inutile" ;)
      Ouiiiiiiiii j'ai un gros chien !! Une chienne en fait, c'est un Berger Allemand, elle s'appelle Duchesse (nom complet : Duchesse de la Horde du Bois Perdu, genre elle a un pédigrée de malade!) surnom Duduche ou La Duche :D elle est intelligente, têtue, bruyante, énergique, elle a 9 ans et je l'aime trèèèèèèèèèèèès fort ! :3 Et toi, c'est quoi le nom de ton toutou ?!
      Merci !! Toi aussi, Joyeux Noël et Bonne Année :D

      Supprimer
    2. Ohh Duchesse, ça me fait penser aux Aristochats ! :D
      J'ai un Jack Russel de 7 ans et il s'appelle Arkham, comme l'asile dans Batman ! Mouahahah ! :D
      Il est magnifique, c'est un amour, mais il est assez peureux et il ne supporte pas les autres chiens, surtout les mâles ! :/
      Il est un peu speed mais il est très calin et de toute façon c'est mon chien alors j'en suis folle et je le trouve parfait ! XD
      Malheureusement, comme je vis en appartement, j'ai préféré le confier à mes parents en attendant d'avoir plus d'espace. Il a toujours connu un maison avec un jardin, alors je ne pouvais pas me résoudre à l'enfermer dans un si petit espace ! :(
      Et comme je vis à 300km de chez mes parents, je le vois peu et il me manque beaucoup ! :(
      Mais il est heureux et c'est tout ce qui compte :D

      Supprimer
    3. Bingo :D T'as trouvé ;)
      Il y a une sorte de tradition dans ma famille, c'est de donner à nos animaux de compagnie les noms des personnages de Walt Disney :P ça a commencé avec Mickey et Minie, qui étaient deux chats XD Ensuite il y en a eu beaucoup d'autres ... Simba, évidemment, mais surtout Nala, qui était une chienne parfaite et adorable, j'ai grandi avec elle, elle est arrivée dans ma vie j'avais 8 ans, et elle est partie j'en avais 23 <3 Il y a surtout eu également Vixy, une chatte de goutière, qui a reçu le nom de la renarde dans Rox et Rouky :D c'était la partenaire de Nala, j'ai grandi avec elle aussi, de 11 à 25 ans.
      Et la dernière, c'est Duchesse, qui a effectivement hérité son nom de la maman des 3 chatons ;)
      Les Jack Russel sont vraiment trooooooooooop mignons ! Moi aussi quand j'ai vécu 3-4 ans dans un appartement, j'ai laissé Duchesse chez ma mère ! C'était duuuuuuuur :( je comprends ce que tu ressens. Et tu as raison, l'important c'est qu'il soit bien là où il est ;)

      Supprimer
  2. *Sourire amusé* Bonne année, pardon aux familles, tout ça...
    Ils n'ont pas été oubliés. Je connais l'histoire.
    La vraie. Et sa fin, aussi.
    *Flanque un coup de museau qui se veut gentil et réconfortant avec une imagination débordante*
    (Mérite, zéro,avec un autre membre de la famille, on est des inconditionnels fanatiques de la marine à voile... Et l'âge d'or était passé à cette époque. ++!)
    Tant que je suis debout, t'as un mail, normalement.
    Le "bricolage" est terminé. :D
    +!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiii ! Bonne Année à toi aussi mon Dragonneau-Chat :D
      Et arrête de me titiller sur des petits trucs comme ça, raaaaaaaaaa !!! En même temps t'as une culture de ouf, donc c'est difficile de t'en vouloir XD
      En disant "oubliés", j'ai simplement voulu dire que c'est quelque chose qu'on n'apprend pas dans les manuels, ou à l'école o.O Alors que je lui trouve une certaine force et importance historique quand même ! C'est surtout ça que je regrette. Ensuite, heureusement que des passionnés comme toi connaissent l'histoire, la vraie ;), sans cela oui, ils seraient bel et bien oubliés :(
      Il est vrai que Simmons a toujours tendance à brosser ses textes de fantastique et surnaturel, il est difficile de savoir avec lui où commence la réalité, où commence la fiction ...
      Ouiiiiiiiii j'ai vu ton mail ! J'ai pas eu le temps de regarder par contre O.O les choses se calment enfin par chez moi, je vais pouvoir trouver le temps de te répondre ;)
      Plein de bisous ! :D

      Supprimer
  3. Ouep, je valide ton billet il est top comme d'hab. Mais je n'en attendais pas moins de toi....
    Pour une première lecture commune de nous deux, on a tout déchiré je trouve..
    On se remet ça, même heure même lieu...
    Ouais, j'arrête l'écriture, je galère trop. L'absence de vacances me réussit pas.
    Je suis contente de voir qu'on a saisi la même ambiance de lecture et qu'on est fan de Dan Simmons et de son imagination délirante.

    Kiss coupine fofolle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup <3
      Ouais franchement, on a géré grave ! XD
      On recommence quand tu veux ma Marjo, ce sera avec plaisir :3
      L'écriture on ne l'arrête jamais ! A la limite, on la laisse reposer et monter, comme une bonne pâte à crêpe, et puis après on la reprend (et on la retourne XD XD pour rester dans la métaphore ...)
      ça nous fait encore un auteur qu'on aime toutes les deux :D
      Bisous !

      Supprimer