02/11/2016

Lâcher une série le temps de 2 ou 3 épisodes, puis la reprendre et ... ne plus rien comprendre ! Est-ce que ça vous est déjà arrivé ? A moi oui, et pas plus tard que maintenant, devant Esprit Criminel. Bordel, mais c'est qui celle-là ?!

Les choses se passent souvent comme ça, y'a pas à dire.
Un nouveau livre est encensé, les critiques sont élogieuses, tout le monde crie au génie, et les résumés que tu en lis te plaisent énormément et te promettent un pur moment d'extase si tu le lis. Et puis, vient le moment où tu l'as enfin entre les mains, toute excitée, ravie, et puis tu l'ouvres, tu commences ta lecture ... et là tu te dis : what the fuck ?!
Dans ces moment-là, j'ai toujours l'impression de passer à côté de quelque chose et, merde, c'est frustrant ! Parce que du coup je me dis que non, c'est pas possible, je suis trop conne, faut que je le relise, faut que je comprenne, les autres ont adorés pourtant ! Mais je ne le relirai évidemment pas, puisqu'il ne m'a déjà pas énormément transcendé à la première lecture, donc j'aurai jamais la force de le relire.
Bref.
Tout ça pour dire que, oui, je suis un peu déçue par :

Editeur : Actes Sud / Actes Noir
Collection : Babel Noir
Parution : 2013
Pages : 425

Résumé :
Marqué par la mort récente de son fils unique, l'inspecteur Fin Macleod est envoyé sur son île natale de Lewis car un meurtre vient d'y être commis selon la même mise en scène que celui sur lequel il enquête à Edimbourg.
La tempétueuse île de Lewis, au Nord de l'Ecosse, semble sortie d'un autre temps : on se chauffe à la tourbe, on pratique le sabbat chrétien, on parle la langue gaélique. D'autres traditions particulières y perdurent, comme cette expédition organisée chaque été, qui conduit un groupe d'hommes sur l'îlot rocheux inhospitalier d'An Sgeir où ils tuent des milliers d'oiseaux nicheurs destinés à la consommation.
Dix-huit ans auparavant, Fin a participé à ce périlleux voyage initiatique. Il a ensuite quitté l'île et n'y est jamais revenu. Retourner là-bas, c'est retrouver un ami d'enfance, un premier amour, quelques camarades d'école de sinistre mémoire ; c'est surtout prendre le risque de laisser surgir les souvenirs, de découvrir à quel point on n'a rien oublier ...

 
Que dire, que dire ...

Putain ?

Ouais, je suis déçue. J'ai quand même passé un bon moment, surtout durant le premier tiers du bouquin, puis après ... je ne sais pas, l'intrigue m'a perdu. Quoi que, y'a pas vraiment d'intrigue je crois.
En fait, c'est à partir du moment où j'ai deviné l'identité du meurtrier que je me suis ennuyée. Et je l'ai deviné assez vite, quoi que le mobile m'ait échappé jusqu'à la fin. Là, d'accord, j'ai été surprise, mais tout est révélé trop vite, trop subitement, trop ... parfaitement.
Je ne sais pas comment l'expliquer autrement !

Oui, d'accord, un point que je rejoins c'est que les paysages sont sublimement décrits, l'atmosphère est inquiétante, l'immersion est presque totale et ça parait beau et moche tout à la fois, sombre, mystérieux et toussa, mais c'est peut-être justement pas assez lumineux pour moi. En bref, au bout d'un moment j'ai trouvé ça répétitif.

Sans oublier l'intrigue policière qui est pratiquement inexistante. Si j'ai bien compté, elle doit occuper 50 à 60 pages du bouquin, guère plus, et tout le reste n'est qu'une succession de souvenirs sombres, de regrets, de remords, et de drames à répétition. Donc oui, arrivé à la moitié du bouquin, me suis assez sévèrement ennuyée. Heureusement que, pour la fin, l'auteur s'est selon moi rattrapé et a su donner un coup de pied à son histoire, et j'ai avalé les dernières pages très vite, quoi que j'espérai un peu plus d'action quand même ! Parce que bon, y'en a pas des masses, et ça ne lui aurait pas fait de mal je pense.

Et les personnages ! Ah, que dire de ces pauvres oubliés du temps, vivant en marge du siècle, comme si, sur l'île de Lewis, le calendrier s'était arrêté au XIXème siècle ! Pour faire court : les méchants ne sont pas si méchants que ça, mais les innocents sont très innocents ! Bref, rien de bien révolutionnaire. Sans oublier Fin, qui ne m'a pas convaincue, pas émue, qui passe son temps à pleurer sur un passé révolu et oublie complètement son passé le plus proche. Ce qui m'a dérangé. Et là je ne peux malheureusement pas vous en dire plus, sinon ça en révélerait trop sur l'intrigue, mais voilà, c'est un personnage qui ne m'a rien fait. Rien du tout. Il n'a même pas réussi à m'agacer, c'est dire !! Il m'a laissé complètement froide, et indifférente ! Evidemment, toutes les filles l'aiment, évidemment les autres le jalousent, évidemment il est le seul assez intelligent pour réussir à quitter l'île pendant 18 ans bla bla bla !

Merde, je déteste faire des chroniques dans ce genre ! Généralement j'évite, mais là j'avais vraiment besoin d'en parler, on me l'avait si chaleureusement recommandé ! Si parmi vous quelqu'un l'a lu, parlez-en avec moi, s'il vous plait ! Aidez-moi à comprendre ce que je n'ai pas compris, ce qui m'a échappé !


D'autres avis sur
http://www.livraddict.com/biblio/livre/l-ile-des-chasseurs-d-oiseaux.html
 
 
Je ne sais pas quoi dire là ... mis à part que je suis désolée. Pour ceux qui l'ont adoré. Ah je déteste vraiment écrire ce genre d'article, c'est horrible !!!
Tiens, je serai curieuse de savoir avec quel livre ça vous est arrivé, ce genre de chose ! Un livre qu'un grand nombre de lecteurs ont porté haut, et qui vous a laissé complètement de marbre, comme ça vient de m'arriver. Siouplait ?
 
 
Bref ... n'a pas aimé ...
 
 
Allez, je m'incline et je vous balance ça :

7 commentaires:

  1. Le pendule de Foucault, de Umberto Eco.
    J'ai même pensé faire des équations; pour dire le Golgotha que c'était... >_>
    Je ne sais même plus si j'ai eu le courage d'arriver à la fin...
    Nuit', je bosse tout à l'heure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooooooooooooooh ! Oui, Eco. Y'a longtemps j'ai vu l'adaptation de "Le nom de la rose" et ce film m'a tellement traumatisé que j'ai jamais osé ouvrir le bouquin O.O Du coup, tu peux être sûr que je ne foutrai jamais le ne dans "Le pendule de Foucault" XD
      Bonne soirée :D
      Et des bisous !
      Si si, des bisous ne fais pas ton timide ;)

      Supprimer
  2. Ah ! Je n'ai pas lu ce livre, mais du coup, il ne me donne pas du tout envie !!
    Ne t'en fais pas, ça m'est aussi arrivé, avec En finir avec Eddy Bellegueule, que j'ai vraiment détesté, et Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, que j'ai trouvé très lourd. C'est toujours frustrant de lire un livre qu'on nous a recommandé et de se rendre compte qu'il ne nous fait rien ! C'est qu'il n'était pas fait pour toi à ce moment-là - c'est ce que je me dis quand ça m'arrive. Après, des fois, tu détestes un livre pour quelque chose que tu ne supportes pas : j'ai détesté Eddy Bellegueule parce que je ne supporte pas son style d'écriture et sa façon de rabaisser les personnes et les lieux avec qui et où il a vécu enfant. Mais ce n'est pas grave, d'autres livres t'attendent, et eux sauront te toucher !
    Bonnes lectures !! Bisous !! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as parfaitement raison !! D'autres livres m'attendent ! Ah ! Merci, merci beaucoup, je me sens bien mieux maintenant <3
      Eddy Bellegueule et Le Vieux ne m'ont ja-mais attiré ! Jamais, jamais ! ça, je suis sûre que ça ne me plaira jamais :P
      Des bisous <3

      Supprimer
    2. Ravie d'avoir pu te remonter le moral !! <3
      Des amis me les avaient conseillés, donc je m'étais dit que ça pouvait être bien, je m'attendais vraiment à apprécier !
      Bisous ! <3

      Supprimer
  3. Lu et adoré.....!!!!!! Nan mais ohh, je te rappelle quand même que TU m'as parlé de cette trilogie.. C'est pas un peu bizarre quand même.... Bon bref, je comprends ton avis quand même mais je suis sur le cul aussi. Après tu sais (et là je vais faire ma sérieuse derrière mon ordi en écrivant ça), tous les livres ne peuvent pas plaire à tout le monde. Regarde moi, j'ai vomi Jo Nesbo alors que les gens le portent aux nues. J'ai beuuuurk After et toutes les nanas rêveraient de subir la même humiliation que la nana du livre, car c'est super romantique... Enfin, tu vois ce que je veux dire hein. Tous les goûts dans la nature blablabla.
    Enfin, j'en reviens pas que t'aimes pas :-D
    Bisouuuuuuuuuuuuus coupine

    PS: je suis tentée aussi par Robin Hobb. Fait moi signe quand tu commences, je me lancerai avec toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! C'est vrai, je te l'avais recommandé !
      XD
      C'est qu'on me l'avait si souvent conseillé que je te l'ai conseillé à mon tour, mais sans même l'avoir lu XD
      Enfin, comme tu dis, tous les goûts sont dans la nature hein :D
      Et j'adore Jo Nesbo :P Mais je déteste After moi aussi !
      Des bisous !!!
      PS : c'est vrai ?!! Gniiiiiiiiii trop cool, on pourra se faire le tome 1 en lecture commune !!! :3

      Supprimer