15/09/2016

"Dans l'espace, personne ne vous entend crier" .... ça fout les foies, hein ?

La première fois que j'ai vu le premier film de la série "Alien" de Ridley Scott, je devais avoir ... neuf ans. Mon père tenait à ce que je le vois. Et noooooon je n'ai pas fait de cauchemar ! J'ai même adoré. Ceci dit, aujourd'hui, je n'ai plus aucun contact avec mon père ... merde, j'viens peut-être de réaliser un truc là !
Bref.
Cette citation est devenue ma préférée ! Elle me fout la trouille, mais en même temps elle m'excite !!!
Et j'ai trouvé un livre qui illustre parfaitement ces quelques mots.

Hey hey, super l'intro de ouf, z'avez vu ?

Editeur : Actes Sud
Collection : Exofiction
Parution : septembre 2016
Pages : 240

Résumé :
Pendant des siècles, des hommes et des femmes ont été gardiens de phare et ont assuré la sécurité des bateaux. C'est un boulot solitaire et ingrat. Jusqu'à ce que quelque chose se passe. Qu'un bateau soit en détresse. Au 23e siècle, on pratique toujours ce métier, mais dans l'espace. Un réseau de phares guide dans la Voie Lactée des vaisseaux qui voyagent à plusieurs fois la vitesse de la lumière. Ces phares sont d'une solidité à toute épreuve. Ils sont construits pour être extrêmement robustes. Ils ne connaissent jamais d'avaries. En théorie...


Cet auteur est une tuerie !
Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler de la trilogie "Silo" ? Bah c'est son œuvre (d'ailleurs un jour faudrait vraiment que j'ai le courage de chroniquer cette série de malade!). Et manifestement, il n'a pas l'air d'avoir envie de s'arrêter là. Voilà qu'il nous pond un autre livre trop cool !

En plus, l'idée est aussi originale que trop bonne : guider des vaisseaux à travers l'espace comme les phares le faisaient pour les bateaux sur les mers. Simple mais tellement grand !!!!

Bon, déjà, situons le climat voulez-vous ? La race humaine est en guerre contre une race extra-terrestre ; ça dure depuis des années, et les morts se comptent en centaine de milliers dans chaque camp. Le personnage que nous suivons tout le long de ce texte est un héros de guerre médaillé envoyé dans l'un de ses "phares" à sa propre demande. Après avoir vu tant de bataille et de boucherie, il avait envie de se retrouver seul au milieu de nulle part. Son vœu est exaucé.

Il est tellement seul d'ailleurs qu'il commence un peu à perdre la boule dans son tas de boue galactique et c'est très drôle de le voir divaguer et se poser des questions existentielles ! Franchement, réussir à distiller autant d'humour dans un texte fort de science-fiction faut le faire. En plus les questions qu'il se pose ne sont pas si idiotes que ça ! Mais finalement, et c'est là que c'est le plus stupéfiant, la solitude, c'est pas pour tout de suite pour notre héros.

En fait, ça va être visite sur visite ! Et de visiteurs pas toujours le bienvenu évidemment, le tout agrémenté de problèmes techniques en tout genre bien sûr ! Car, si la NASA a bien spécifié à notre homme que ce "phare" s'occupait de lui tout seul, et qu'il était envoyé là-haut seulement pour agir en cas de problème, bah il va vite se rendre compte que les problèmes sont nombreux ! Les pannes en tout genre vont rythmer ses journées et c'est un délice de le voir tenter de se dépatouiller.

Et puis, au fil des pages, on se rend compte que l'auteur nous cache des choses. Que s'est-il vraiment passé pour que notre homme reçoive cette médaille et décide ensuite de se retrouver seul avec lui-même au milieu de l'espace ? Un secret qui en appelle à notre humanité, assurément, et nous apprend que composer avec notre passé, si c'est pas facile, c'est quand même primordiale. Quoi qu'on ait fait, le passé est indissociable de notre âme, notre histoire, notre nous. Et ce texte nous le rappelle.

Oui il est seul, oui il est brisé, oui il est dingue, mais il est humain.

Putain !!! Vivement que j'aille me coucher.

D'autres avis sur
http://www.livraddict.com/biblio/livre/phare-23.html
 
Bon, je vous promet, un jour je ferais une chronique sur "Silo". Mais pas tout de suite. Me sens trop lâche en ce moment.
 
 
Quand je dis : "Non je n'ai pas d'enfant" quand on me pose la question, et qu'on me répond : "Ne vous en faites pas, ça viendra !", alors je rétorque : "Ah mais je n'en veux pas", bah j'ai toujours l'impression que le monde et les certitudes s'écroulent. Pas pour moi. Pour mes interlocuteurs. Quand je leur dis ça, ils me regardent effarés, avec pitié, et la moitié d'entre eux me demandent souvent en retour : "Qu'est-ce que tu vas faire de ta vie alors ?"
J'sais pas ...
Autre chose ?
Être autre chose qu'une poule pondeuse, moi ça me branche bien !
Attention, je conçois parfaitement que certaines personnes prennent ça pour LA consécration ultime de la vie de faire des gosses, et je respecte, ok, c'est leur choix (d'ailleurs je suis très heureuse que mes sœurs m'aient permis de devenir marraine, c'est un vrai bonheur de chouchouter des enfants sans se sentir coupable !) Mais alors pourquoi ne pas comprendre que ne pas en avoir, c'est aussi un choix ? Le mien ?!
C'est quoi cette société qui nous met la pression là ?! C'est quoi ce truc de : "Faites des gosses ?" ! Et que si vous en faites pas, bah vous n'êtes pas une femme, vous n'avez pas d'avenir ?
Merde !
Nan mais attendez, plus de 60% des mariages (et encore, j'suis sûre qu'ils ont minimisé ...) se terminent en divorce de nos jours et vous me faites tous chier parce que je préfère être seule que mal accompagnée ?!! Faut arrêter là !!
...
Bon.
Sinon, j'ai une autre théorie.
En fait, nous sommes gouvernés par des extra-terrestres qui s'assurent qu'on se reproduise à n'en plus finir (ça expliquerait l'existence des allocations familiales qui nous rendent complètement dépendants de ce gouvernement qui semble avoir été expectoré par un glouton souffreteux) comme ça on se multiplie, on se multiplie, on se multiplie, et bientôt l'humanité sera embrigadée dans l'armée de grands bonhommes verts pour une guerre galactique !!!
Nous sommes du bétail !!
L'invasion a déjà commencé.
 
Ok, ok, je vais me coucher ...
 
Des petits liens avant quand même :

7 commentaires:

  1. Alors lui, c'est sur, je le note direct sur mon carnet de PAL que je trimballe partout dans mon sac à mains.... Car là c'est clair et net, il me le faut. J'adooooooore déjà et je suis persuadée que je vais le dévorer. L'histoire est plutôt originale. L'histoire du héros décoré qui veut fuir la réalité du monde pour se retrouver en solo dans un phare spatial, c'est déjà vu mais l'auteur semble avoir su tirer son épingle du jeu en le personnalisant.. Donc je valide, à première vue... Je ne manquerai pas de te faire part de mon avis après lecture coupine.

    Concernant ta fin de billet, ben je dois dire que je te comprends plutôt beaucoup... Tu sais, plus les années passent et plus la mentalité régresse... Nous sommes au 21ème siècle, où une femme peut accéder aux fonctions les plus élevées. Mais nous sommes encore cantonnées à la fonction de reproduction. De toute façon, quand tu regardes juste le monde du travail, c'est flagrant. Passé un certain âge, la question est posée à chaque entretien de boulot. Vous voulez des enfants?? T'as envie de leur dire "fuck". C'est quand même à nous de décider ce qu'on veut. Et moi je décide que je veux ET la carrière ET le gosse :-D... Ben on est mal barré... (Je suis en super forme dès le matin moi ça fait peur!!!!)
    Bon, sur ce petit mot, je dis 10/10 à ton billet. Je vais trouver le bouquin.
    Kiiiiisssss coupine
    Marjorie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-là tu vas l'adorer !!!! Tu verras il est trop bien !! Je me rends compte que j'en ai pas parlé dans l'article, mais sincèrement en commençant ma lecture j'avais vachement peur parce que "Silo" était tellement juste parfait ! Pis c'était des gros pavés à chaque fois, dans là, deux ans plus tard, je me retrouve avec ça, même pas 300, me suis dit "rolalalala ça puuuuuuuue !!!!" mais non ! Non même pas !! L'auteur est tellement champion !!!
      A bien y réfléchir, cette fonction de reproductrice pour les femmes, ça a toujours été et ... j'ai bien que peur que ce soit toujours comme ça en fait o.O
      Du coup des fois je regrette vachement d'être née femme :( et j'en arrive à ne plus supporter ma condition, et ça me met en colère ...
      pouet pouet XD
      Bref, je pense beaucoup à des choses assez sérieuses et chiantes en ce moment XD je devrais me remettre à regarder "Sakura", ça me calmera ça XD
      Merci de ta pollution coupine <3
      Des gros bisous !

      Supprimer
  2. J'avais pas été aussi emballée que toi par Silo. Si j'avais adoré le 1er, un petit peu moins le 2e et plus du tout le dernier. Du coup j'hésite à lire celui-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MMMMmmmmmmh ... c'est délicat :D
      D'un certain côté, c'est vrai que ce livre ressemble un peu à "Silo" (cet enfermement dans un grand cylindre, d'où le personnage ne peut pas sortir, un secret, un complot, toussa ...) mais sinon, il lui ressemble très peu. On sent que l'auteur a voulu se faire plaisir, car le style est différent (il y a nettement plus d'humour ici !) mais il est vrai que ça reste quand même du Hugh Howey.
      Bon, je te dirais bien de le tenter quand même, mais vu ton expérience avec "Silo", j'ai quand même un peu peur.
      D'autant que les éditions Actes Sud sont pas vraiment données en grand formant, là faut quand même compter plus de 20€ il me semble, alors vu les dangers que t'encoures à ce qu'il ne te plaise pas, emprunte-le peut-être, ou attend qu'on te l'offre ;)
      Mais ne te force pas à le lire si tu hésites trop. C'est mauvais de se forcer avec un livre non ? :P
      Merci de ton passage !
      Bonne soirée :D

      Supprimer
  3. Rah, tu m'as super donné envie de lire ce livre, et Silo, même si tu n'as pas encore fait la chronique !! Ah, ma wish-list va m'exploser à la figure et je vais mourir ensevelie en-dessous de mes livres !!
    Sinon, je suis d'accord avec toi sur la société, même si je t'avoue que j'ai très envie d'avoir des enfants. Tu as fait ton choix, tu fais ce que tu veux après tout !! Mais la société aime bien nous dicter les règles de manière indirecte.
    Je te souhaite de bonnes lectures !! (Et j'ai pensé à toi en finissant Dracula aujourd'hui :P )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé hé hé hé ! C'était le but, de donner envie de le lire XD
      Et Silo est une tuuuuuuuuueriiiiiiiiie !!!! Faut vraiment vraiment que je le chronique, mais j'ai peur de le faire !!! Un jour, je le ferais c'est sûr :P Je connais le problème de cette wish-list qui fait peur XD
      Le pire encore c'est pas les règles qui nous sont imposées, c'est la façon dont les gens réagissent quand tu ne "respectes" pas lesdites règles : ils te traitent comme si t'étais une pestiférée ! C'est ça qui fait le plus mal :(
      Ouiiiiiiiiiiii j'ai vu que t'avais relu Dracula :D Je l'ai enfin mis dans ma wish, j'avais oublié :P faut vraiment que je dépasse mon aversion des vampires et que je le lise celui-là !
      bisous !!! Et bonnes lectures à toi aussi ;)

      Supprimer
    2. C'est vrai que, logiquement, c'est toujours le but d'un article littéraire sur un livre qu'on a aimé xD
      Ils sont tous les deux dans ma wish !! J'ai hâte de lire ta chronique sur Silo !!
      Tu as raison, c'est surtout la réaction des gens. ça fait très mouton comme attitude, même si certains se disent en dehors de ça (parfois, ils sont même pires !)
      Je suis sûre que tu peux dépasser ton aversion pour les vampires avec Dracula ! Et si c'est le seul livre vampirique que tu lis, dis-toi que c'est le meilleur !!
      Bisous, merci !! :)

      Supprimer